Surfacing – Film de Claude Jutra

Premier long métrage de cinéma tourné en anglais par Claude Jutra, Surfacing est un drame psychologique basé sur un roman de Margaret Atwood qui dépeint la reconstruction d’une jeune femme fragile après que son père ait disparu tragiquement.

http://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2009/04/surfacing_VHS.jpg
Une scène du film Surfacing (Claude Jutra) où l'on voit Margaret Dragu (g.), RH Thomson (c.) et Kathleen Beller (d.)

Surfacing (Claude Jutra) Margaret Dragu (g.), RH Thomson (c.) et Kathleen Beller (d.) – ©filmsquebec.com

Surfacing est un drame psychologique réalisé en Ontario par Claude Jutra en 1979. Bien qu’il n’en soit pas à ses débuts au Canada anglais (il avait réalisé Dreamspeaker en 1977 et The Wordsmith en 1979 pour la CBC), Jutra signait ici son premier long métrage de cinéma tourné en anglais. L’année suivante il mettra en scène In Design, une comédie dramatique également produite en Ontario par Beryl Fox. À l’origine du projet, c’est le réalisateur canadien Eric Till qui devait diriger le film [1].

Basé sur le réputé roman de Margaret Atwood, Surfacing (littéralement Faire surface) est à voir comme la quête d’une jeune femme psychologiquement instable, fragilisée par des liens familiaux rompus, et qui supporte difficilement d’avoir déçu son père. Perdue au fond des bois, combattant une nature sauvage, elle devra mener à bien une entreprise de reconstruction personnelle.

Une scène du film Surfacing (Claude Jutra) où l'on voit Surfacing (Claude Jutra) - RH Thomson (g.), Margaret Dragu (c.) et Kathleen Beller (d.) - C'est le moment où Margaret est paniquée par les sangsues

Surfacing (Claude Jutra) – RH Thomson (g.), Margaret Dragu (c.) et Kathleen Beller (d.) – ©filmsquebec.com

Éreinté par la critique torontoise, le film n’eut aucune carrière à l’extérieur du Canada, alors qu’il avait été expressément produit pour plaire aux diffuseurs états-uniens (comédiens américains, montage fait à Los Angeles, entre autres). La musique (initialement composée par Jean Cousineau, mais refusée par la productrice) a remporté un Prix Genie en 1982.

Au Québec, Surfacing n’est jamais sorti commercialement. Il devait être présenté au Festival des films du monde de Montréal en août 1981, mais a été retiré du programme à la dernière minute [2].

[1] : La Presse, 4 juin 1979

[2] : La Presse, 20 août 1981

Portrait de Claude Jutra utilisé pour la promotion du film Surfacing (il n'est pas dit que cette photo ait réellement été prise lors du tournage du film)

Portrait de Claude Jutra utilisé pour la promotion du film Surfacing (il n’est pas dit que cette photo ait réellement été prise lors du tournage du film) – ©filmsquebec.com

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives