Vie fantôme, La – Film de Jacques Leduc

La vie fantôme est un drame psychologique de Jacques Leduc. Cette histoire de triangle amoureux fut un retour marquant pour Pascale Bussières devant la caméra, 10 ans après Sonatine de Micheline Lanctôt.

http://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2009/05/vie-fantome_VHS.jpg
La vie fantôme de Jacques Leduc - Michel (Ron Lea) et Annie (Johanne-Marie Tremblay) vivent heureux ensemble - (Capture VHS - collection filmsquebec.com)

La vie fantôme de Jacques Leduc – Michel (Ron Lea) et Annie (Johanne-Marie Tremblay) vivent heureux ensemble – (Capture VHS – collection filmsquebec.com)

Coécrit et réalisé par Jacques Leduc en 1992, La vie fantôme est un drame psychologique librement adapté du roman éponyme de Danière Sallenave, best-seller en 1986 en France. Le film devait d’ailleurs être coproduit avec la France à l’origine, mais c’est l’ONF qui a finalement accepté d’investir dans le projet. Présenté en première québécoise au Festival des films du monde en 1992, La vie fantôme avait offert à Pascale Bussières le prix d’interprétation féminine. Il s’agissait donc pour la comédienne, alors âgé de 25 ans, d’un retour marquant devant la caméra, dix ans après son apparition remarquée dans Sonatine de Micheline Lanctôt.

La vie fantôme de Jacques Leduc - Pierre (Ron Lea) et Laure (Pascale Bussières) : un amour passionnel et torride - (Capture VHS - collection filmsquebec.com)

La vie fantôme de Jacques Leduc – Pierre (Ron Lea) et Laure (Pascale Bussières) : un amour passionnel et torride – (Capture VHS – collection filmsquebec.com)

La vie fantôme est une histoire passionnelle, dans laquelle un triangle amoureux nocif s’installe entre Pierre, employé stable et heureux en couple (Ron Lea et Johanne-Marie Tremblay) et Laure, une jeune femme entière (Pascale Bussières), avec qui il va vivre jusqu’au bout une aventure amoureuse clandestine.

« C’est un film sur le mensonge. Et un film sur la passion : quand elle s’empare de toi, il n’y a pas grand-chose que tu peux faire… L’oeuvre littéraire te donne de la matière, des scènes, des personnages. Mais la vérité, c’est que le roman de Danièle Sallenave m’a beaucoup touché, et je voudrais transmettre cette émotion à travers un medium différent. C’est vrai aussi que je m’intéresse aux petites affaires du quotidien. Je suis dans le courant anthropologique, à la recherche de quelque chose, sans savoir quoi… » [1]

La vie fantôme de Jacques Leduc - Pierre (Ron Lea) et Laure (Pascale Bussières) la supplique de l'un pour retrouver l'autre - (Capture VHS - collection filmsquebec.com)

La vie fantôme de Jacques Leduc – Pierre (Ron Lea) et Laure (Pascale Bussières) la supplique de l’un pour retrouver l’autre – (Capture VHS – collection filmsquebec.com)

Critiques d’époque

L’intérêt de La vie fantôme tient, non pas tant à son sujet ou aux scènes «torrides» qu’il justifie, qu’au regard d’entomologiste, sans l’ombre d’un jugement moral, que Jacques Leduc pose sur l’intimité des êtres, leurs doutes, leurs contradictions, leur innocence et leur cruauté foncières. Ses images sont dépouillées, et souvent lumineuses. [2]

On baise beaucoup dans ce film, entre cinq et sept heures, baise tout aussi réglée qu’une horloge. Beaucoup, presque toute la première moitié du film. On baise, comme les films pornographiques nous l’ont montré. Seulement, ici il y a des sentiments, que la musique a le devoir de suggérer, véritable ponctuation, pouls de la passion qui s’expose. Musique nombreuse (trop nombreuse, diront certains), à l’exacte image de l’exhibition physique, filmée frontalement, tranchante comme est tranchée la vie de Pierre, minutée, comptabilisée. [3]

[1] Entrevue de Jacques Leduca accordée à Serge Dussault, La Presse, 23 novembre 1991

[2] Huguette Roberge, La Presse, 23 janvier 1993

[3] André Roy, 24 images, n° 62-63, 1992

La vie fantôme de Jacques Leduc - La patronne de Laure (Rita Lafontaine) se trouve un compagnon - (Capture VHS - collection filmsquebec.com)

La vie fantôme de Jacques Leduc – La patronne de Laure (Rita Lafontaine) se trouve un compagnon – (Capture VHS – collection filmsquebec.com)

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives