Emptiness – Film d’Onur Karaman

Après avoir signé quatre drames sociaux réalistes, le réalisateur québécois d’origine turque se tourne vers le cinéma de genre, en l’occurrence le suspense d’horreur.

https://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/Emptiness_Affiche_EN.jpg

Emptiness est un suspense d’horreur produit, écrit, réalisé et monté par Onur Karaman. Reconnu pour ses drames sociaux réalistes abordant directement ou indirectement l’immigration (La ferme des humains, 2014; Là où Atilla passe, 2016 et Le coupable, 2018), le Canadien d’origine turque opère ici un virage marqué vers le film de genre, qu’il avait du reste exploré dans la dernière partie de Respire, son précédent long métrage sorti en 2023.

Présenté en première mondiale lors de l’édition 2023 du festival Fantasia, Emptiness (Le vide dans sa version sous-titrée) illustre le sentiment d’aliénation vécu par une jeune veuve, persuadée que son mari n’a pas disparu et qu’il va bientôt revenir. Mystères nombreux, personnages étranges et situations cauchemardesques sont au menu de ce cinquième long métrage, que Karaman développe depuis près de dix ans et qu’il a produit en anglais avec un budget limité.

Sortie en salle: 26 avril 2024.

Mot du réalisateur

Au fur et à mesure que j’avance dans ma carrière de cinéaste, je réalise à quel point la poésie joue un rôle important dans mes œuvres. LE VIDE est ce que j’appellerais de la « poésie visuelle ». Tous les poèmes ne traitent pas d’amour, d’oiseaux et de fleurs. Certains poèmes sont sombres et lugubres et reflètent la condition humaine. C’est une façon pour l’âme de crier de l’intérieur de sa chair et de ses os dans l’éther, dans l’espoir d’être entendue par quelqu’un. C’est le cri de l’âme qui nous habite, l’âme en nous dont nous ne sommes pas toujours conscients : c’est notre bouteille jetée à la mer. Notre échappatoire face au vide.

Mot du réalisateur ci-dessus extrait du dossier de presse de Emptiness fourni par K-Films Amérique

Résumé

Suzanne est retenue contre son gré par deux autres femmes cohabitant avec elle dans une ferme isolée qu’elle ne reconnaît pas. Sans qu'elle puisse mettre la main sur l'origine de son mal, elle est en proie avec d’étranges et répétitives visions. Elle voit des apparitions, entend des voix, et a des images très précises d'un homme inquiétant et d'une femme tout de blanc vêtue. Qui sont-ils? Que fait-elle là? Où est son mari? Qui sont ces deux geôlières qui l'empêchent d'aller dans la grange toute proche?

©Charles-Henri Ramond

Distribution

Stephanie Breton (Suzanne), Julie Trépanier (Linda), Anana Rydvald (Nicole), Marc Thibaudeau, Rebecca Rowley, Alex Dubois

Fiche technique

Genre: horreur - Origine: Québec, 2024 - Durée: 1h16 - Langue V.O.: Anglais, sous-titres Français - Visa: 13 ans et plus - Tournage: NC - Budget approximatif: NC - Première: 22 juillet 2023, Festival Fantasia, Montréal - Sortie en salle: 26 avril 2024 sur 1 écran à Montréal

Réalisation: Onur Karaman - Scénario: Onur Karaman - Production: Onur Karaman - Producteur exécutif: Marcel Giroux - Direction de production: Marc Bertrand - Société de production: Karaman Productions - Distribution: K-Films Amérique

Équipe technique - Conception sonore et Mixage: Michael Binette - Costumes: Nancy Veilleux - Direction artistique: Antoine Quimper - Artiste VFX: Simon Harrisson - Montage images: Onur Karaman, assisté de Amanda Kossits – Musique: Maxime Fortin - Photographie: Tom McNamara

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives