Meilleur pays du monde, Le – Film de Ky Nam Le Duc

Deuxième long métrage du réalisateur d’origine vietnamienne dans lequel il aborde la question de l’immigration au Québec.

https://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/Meilleur-pays-du-monde_affiche.jpg

Le meilleur pays du monde est un drame psychologique produit, écrit et réalisé par Ky Nam Le Duc, auteur d’Oscillations, un premier long métrage sorti en 2018. Le film suit le parcours d’un montréalais trentenaire lancé à la recherche de sa femme de ménage, une haïtienne vivant dans la clandestinité. Campé dans un futur proche, le film s’appuie néanmoins sur quelques travers de la société québécoise contemporaine pour aborder de front la délicate question de l’immigration illégale. Si l’on peut parler de film politique, Le meilleur pays du monde est aussi un drame humain intense, souvent dérangeant, rarement réconfortant.

À l’origine du projet, le film s’appelait Canada. C’est sous ce titre que le film avait tenu sa première mondiale lors de la 48e édition du Festival du nouveau cinéma de Montréal en octobre 2019. Au cours d’une probante carrière festivalière perturbée par la pandémie de COVID-19, le film a récolté quelques distinctions, dont le prix du meilleur film étranger au Stockholm Independent Film Festival, le prix du meilleur film au Philadelphia Asian American Film Festival ainsi que le Prix du Public du Reelworld Film Festival de Toronto.

Le meilleur pays du monde prend l’affiche le 3 septembre 2021 à Montréal.

Notes du réalisateur

C’est une histoire d’immigration pour notre temps. Au cœur de l’hiver, dans un avenir pas si lointain, un gouvernement d’extrême droite est élu et une province ferme ses frontières; la sécurité et les moyens de subsistance des réfugiés et des immigrants sans statut sont en jeu. Une femme haïtienne travaillant comme femme de ménage laisse son jeune fils, Junior, chez son employeur trentenaire avant de disparaître sans laisser de trace. Maintenant, avec l’aide de son ancien beau-père, un ancien réfugié vietnamien, cette unité familiale, de facto, tente de résoudre le mystère de la disparition de la mère de Junior. Le rude paysage hivernal fait écho à la lutte du trio qui essaie de rescaper Junior. Le titre du film suggère une dualité : l’amour contre le nationalisme. Pour Junior, les deux sont fidèles à son expérience : la lutte pour rester dans l’endroit qu’il connaît comme chez lui et la menace d’en être expulsé. (Source: notes fournies à la presse)

Résumé

Bien que toujours sans emploi, le trentenaire Alex écoule des jours paisibles avec Phuong, sa blonde. Mais tandis que le Québec vient de fermer ses frontières après avoir élu un gouvernement d'extrême-droite, la fille d’un propriétaire de dépanneur vietnamien sent le racisme et la pression sociale monter d’un cran. Elle décide de retourner vivre au Vietnam. Autre tuile pour Alex: du jour au lendemain, il se retrouve responsable du fils de sa femme de ménage. Or l’enfant a été abandonné par sa mère, une haïtienne arrivée clandestinement au Canada et dont on est sans nouvelles depuis plusieurs jours. En compagnie du père de son ex - qui ne sait trop s’il doit rester ou rentrer au pays – Alex se lance sur les traces de la disparue.

©Charles-Henri Ramond

Distribution

Nguyen Thanh Tri (Hiên), Mickaël Gouin (Alex), Stanley Junior Jean-Baptiste (Junior), Alice Tran (Phuong), Schelby Jean-Baptiste (Roseline)

Et par ordre d'apparition : Jorge Martinez Colorado (Pablo), Marco Ledezma (Carlos), Marc Beaupré (Pierre), Louis Sincennes (Charles), Marc Arseno (Animateur Radio), Ted Pluviose (Intervenant Radio), François Doré (Politicien PPL), Jeanne Ostiguy (Cliente), Geneviève Schmidt (Acheteuse Dépanneur), Jonathan Gagnon (Acheteur Dépanneur), Pascale Renaud-Hébert (Visiteuse Maison), André Robillard (Visiteur Maison), Alex Ngo (Agent Immobilier), Sophie Bédard Marcotte (Serveuse), Isabelle Miquelon (Animatrice Radio), Gabriel Brown (Concierge), Louise Bombardier (Manon), Guillaume Laurin (Éric), Roxane Loumède (Activiste), Ricardo Lamour (André), Nadia Silva Hurtado (Nadia), Omar Ramos (Rinaldo), Ted Pluviose (Réceptionniste Clinique), Léane Labrèche Dor (Infirmière Clinique), Hilaire St-Laurent Sénécal (Réceptionniste Hôtel), Julie Barbeau (Nathalie)

Fiche technique

Genre: drame psychologique futuriste - Origine: Québec, 2020 - Durée: 1h51 - Langue V.O.: Français - Visa: en attente - Première: octobre 2019, Festival du nouveau cinéma - Sortie en salles: 3 septembre 2021 - Tournage: durant 23 jours en décembre 2017 et janvier 2018 - Budget approximatif: 500 K$ - 1 M$

Réalisation: Ky Nam Le Duc - Scénario: Ky Nam Le Duc - Production: Ky Nam Le Duc - Producteur délégué: Étienne Hansez - Directeur de production: Daniel Morin - Société de production: Les Films de l’Autre avec le soutien de la SODEC, du Conseil des Arts du Canada, du Conseil des arts et lettres du Québec, de Post-Moderne et des programmes de crédit d’impôt provincial et fédéral - Distribution: FunFilm Distribution

Équipe technique - Coiffure: Nathalie Dionne - Conception sonore: Gordon Neil Allen - Costumes: Perle Lefebvre - Direction artistique: Frédéric Devost - Maquillage: Nancy Ferlatte - Mixage: Stéphane Bergeron - Montage images: Ky Vy Le Duc – Musique: lefutur (Alexis Aubin-Marchand, Thomas Champagne) - Photographie: Isabelle Stachtchenko - Prise de son: Guillaume Daoust

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives