Rétrospective François Delisle

Du 23 au 26 novembre, le cinéma Excentris de Montréal offrira aux spectateurs une rétrospective de toutes les œuvres de long métrage du cinéaste québécois François Delisle.

Affiche de la rétrospective François Delisle créée par Sébastien Lépine

Affiche de la rétrospective François Delisle créée par Sébastien Lépine

Du 23 au 26 novembre, le cinéma Excentris de Montréal offrira aux spectateurs une rétrospective de toutes les œuvres de long métrage du cinéaste québécois François Delisle.

On pourra donc y voir Ruth (1995), un premier film remarqué traitant des errances affectives d’une jeune provinciale; Le bonheur c’est une chanson triste (2003) dans lequel Anne-Marie Cadieux cherche à en savoir plus sur ce qu’est réellement le bonheur, Toi (2007) qui relate l’histoire d’une femme libre qui quitte tout pour s’installer avec son amant, 2 fois une femme (2010) avec Évelyne Rompré en mère battue, Le météore (2013), acclamé à juste titre pour sa bravoure autant que sa beauté et le petit dernier, Chorus (2015), qui vous transportera dans la douleur d’un couple séparé lorsque leur enfant assassiné est finalement retrouvé.

Une belle occasion de se replonger dans une cinématographique forte et sensible qui, en plus de sa cohérence, fait preuve d’une habileté exceptionnelle à mettre en image les corps et les âmes tordus par le drame.

Cette rétrospective est rendue possible grâce à la collaboration de Fragments Distribution (compagnie de distribution de François Delisle), du Cinéma Excentris et de FunFilm Distribution.

Affiche ci-dessus créée par Sébastien Lépine