Collectionneur, Le – Film de Jean Beaudin

Le collectionneur de Jean Beaudin est un thriller haletant et intense. Il s’agit à notre avis de l’un des fleurons du cinéma québécois de genre des années 2000.

http://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2013/01/collectionneur.jpeg
Maude Guérin en pleine action dans le film Le collectionneur de Jean Beaudin

Maude Guérin en pleine action dans Le collectionneur de Jean Beaudin (image extraite du film (capture TV) – Collection filmsquebec.com – Reproduction interdite sans autorisation)

Le collectionneur est un thriller réalisé par Jean Beaudin, adapté du roman homonyme de Christine Brouillet publié en 1995. Le film présente une enquête policière classique mettant aux prises une policière courageuse et futée incarnée par Maude Guérin (vue dans Matroni et moi, et La beauté de Pandore) qui affronte un tueur fou personnifié avec brio par Luc Picard qui s’ingénie à découper ses cadavres en morceaux afin de reconstituer un corps parfait.

À peine deux mois après la sortie de ce film, le comédien se retrouvera dans la peau d’un autre grand détraqué canadien dans Moïse, l’affaire Roch Thériault de Mario Azzopardi. Ce sont à peu près les seules compositions de salopards de sa carrière, mais elles lui valurent toutes les deux des récompenses: Jutra du meilleur acteur de soutien en 2003 dans ce cas-ci et Génie du meilleur acteur pour le film d’Azzopardi.

Le collectionneur eut un succès non négligeable dans les salles québécoises, rejoignant près de 160 000 spectateurs.

Découverte d'un pieds découpé par la détective Maud Graham dans Le collectionneur

Découverte d’un pieds découpé par la détective Maud Graham dans Le collectionneur de Jean Beaudin (image extraite du film (capture TV) – Collection filmsquebec.com – Reproduction interdite sans autorisation)

Critiques d’époque

Le film de Beaudin affiche une efficacité dramatique, une tension, qui fait parfois défaut dans le roman de Brouillet, où Graham mène de front plus qu’une enquête et où l’ambiguïté de certains personnages secondaires est davantage étoffée, dont celui de Brunet (François Papineau), chauffeur de taxi au passé criminel chargé et acoquiné avec une mineure. Mais il s’alourdit également de ces emprunts cinématographiques et télévisuels, parfois trop présents pour ne pas dégager un parfum de déjà vu. Le Collectionneur offre par contre deux perspectives à saisir: celle de connaître l’univers et l’héroïne d’une romancière qui porte le noir, le roman noir, à merveille, et l’autre, de découvrir une actrice, Maude Guérin, servant avec force les contradictions de Maud Graham. (« Chaire fraîche et Vieille capitale » par André Lavoie, Ciné-Bulles, vol. 20, n° 2, 2002, p. 6-9)


Cela dit, Le Collectionneur n’échappe pas à certains travers. Les longueurs, par exemple. Le dénouement s’étire, interminable. Il aurait fallu couper 15 bonnes minutes. Même si Beaudin ne dispose pas, à cause du genre, d’une aussi grande latitude qu’à l’époque de J.-A. Martin, photographe, ses personnages n’en dégagent pas moins une part appréciable d’humanité. Il aura en tout cas tenu un pari difficile: imposer un visage humain à un tueur en série. (Luc Perreault, La Presse, 23 février 2002, p. C3)


Le meilleur côté du film repose dans sa structure en boucle qui nous montre au départ l’enfance du psychopathe pour clôturer sur une autre enfance, celle du petit protégé de Maud menacé par la bête humaine. (Odile Tremblay, Le Devoir, 22 février 2002, p. B10)

Luc Picard regarde une jeune femme passer dans la rue, dans le film Le collectionneur de Jean Beaudin

Luc Picard dans Le collectionneur de Jean Beaudin (image extraite du film (capture TV) – Collection filmsquebec.com – Reproduction interdite sans autorisation)

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives