Dernière fugue, La – Film de Léa Pool

La dernière fugue de Léa Pool est un drame qui traite du droit de mourir ou de vivre dans la dignité.

https://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2010/01/derniere-fugue.jpg

-01-01

Les grands comédiens québécois Antoigne Godin et Andrée Lachapelle dans une scène du film La dernière fugue de Léa Pool

Antoigne Godin et Andrée Lachapelle dans La dernière fugue de Léa Pool

La Dernière fugue est un drame réalisé par Léa Pool (Maman est chez le coiffeur) adapté d’un roman de Gil Courtemanche, publié aux Éditions du Boréal en 2005.

Présentant l’histoire d’une famille dont les parents malades et âgés vivent leurs derniers instants entourés de leurs proches, La Dernière fugue (dont le titre de travail était Une Belle mort, le même que le roman de Courtemanche) traite du droit à la mort, un sujet important provoquant de nombreuses controverses partout dans le monde.

Longtemps annoncé et attendu, le film de Léa Pool a été sélectionné comme film d’ouverture des Rendez-vous du cinéma québécois 2010. Il n’eut toutefois qu’une carrière très limitée, en raison de critiques mitigées et d’un sujet rébarbatif traité de manière mélodramatique forcée.

À noter pour mémoire qu’il s’agit de la toute première coproduction cinématographique entre le Canada et le Luxembourg.

Mot de la réalisatrice

Lorsque j’ai lu Une belle mort de Gil Courtemanche, j’ai tout de suite eu la conviction qu’il y avait un film magnifique à faire, un film fort, bouleversant, provocateur, drôle et profondément humain. Un beau défi pour moi; car si l’émotion, la fragilité de la vie, la compassion font déjà partie de mon univers, il y a possibilité ici d’y ajouter humour, réflexion sur nos sociétés et approche cinématographique originale.

La force d’un film adapté de ce roman tient à l’universalité de son propos (la maladie et la mort d’un parent) raconté à travers un drame individuel. Une confrontation très contemporaine sur le pouvoir médical qui tente de prolonger la vie sans tenir compte de la dignité humaine. Un film coup-de-poing sur ce moment crucial de la vie qui nous concerne tous: celui où les parents deviennent les enfants de leurs enfants.

Comment assurer à nos parents une vie correcte, confortable, paisible en attendant la mort? Le film touche au droit de mourir ou de vivre dans la dignité; il touche à notre propre mort annoncée. Mais au bout du compte, le film est surtout une histoire d’amour : entre un homme et une femme, entre un fils et son père, entre un petit-fils et son grand-père… et c’est peut-être cela qui nous aide le plus à comprendre cette dernière fugue.

Source: dossier de presse

Résumé

Dans la maison des parents d'une famille traditionnelle réunie pour fêter Noël, un père autrefois violent et autoritaire, à présent diminué par un Parkinson rigide et une insuffisance cardiaque, n'en finit pas d'agoniser. Devant ce père en pleine déchéance, une épouse, une dizaine d'enfants et autant de petits-enfants essayent tant bien que mal de maintenir les apparences de la fête. Les conversations tournent rapidement autour de la maladie et des soins à apporter au père, mais aussi à cette mère dévouée qui, de jour en jour, rapetisse et s'épuise un peu plus. André, l'aîné de la famille, n'a jamais aimé son père, celui-ci ayant trop abusé de son pouvoir, trop menti, trop manipulé. Pourtant, il est bouleversé par la déchéance de cet homme.

Synopsis officiel

Distribution

Yves Jacques (André), Jacques Godin (le père), Andrée Lachapelle (la mère), Aliocha Schneider (Sam), Nicole Max (Isabelle), Marie-France Lambert (Géraldine), Martine Franck (Julie), Benoît Gouin (Bernard), Isabelle Miquelon (Mireille), Patrick Hastert (Jean-Mau), Joël Delsaut (Pierre), Noa Katz (Amandine), Camille Felton (Emma), Félicien schiltz (Xavier Jr.), Mathias Urbain (Jules), Alex Katz (Louis), Léa Rollauer (Béatrice)

Fiche technique

Catégorie: Drame - Origine: Coproduction Québec-Luxembourg, 2009 - Première: 17 février 2010 (aux RCVQ) - Sortie en salles: 26 février 2010 sur 17 écrans au Québec - Durée: 1h30 - Visa: Général - Tournage: 31 jours, Novembre 2008 au Luxembourg et mai 2009 au Québec - Budget: 5,4 M$ (investissement de l'état du Luxembourg à hauteur de 35% du budget)

Réalisation: Léa Pool - Scénario: Léa Pool ; Gil Courtemanche, d'après le roman Une belle mort de Gil Courtemanche (Boréal, 2005) - Production: Lyse Lafontaine ; Michel Mosca ; Nicolas Steil - Sociétés de production: Equinoxe Productions et Iris Productions - Distribution: Les Films Séville

Équipe technique - Costumes: Magdalena Labuze - Décors: François Dickes - Montage: Michel Arcand - Musique: André Dziezuk ; Marc Mergen - Photographie: Pierre Mignot

Infos DVD/VOD

La dernière fugue est disponible en DVD au Québec (format panoramique, version originale française et avec sous-titres anglais) - Date de sortie: juin 2010 - Éditeur: Films Séville - Code UPC: 774212103834 - Suppléments: NC.

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives