Nous sommes les autres – Film de Jean-François Asselin

Premier long métrage de Jean-François Asselin, Nous sommes les autres est une fable chorale contemporaine dans laquelle trois personnages découvrent qui ils sont vraiment.

http://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2017/11/nous-sommes-les-autres_affiche.jpg

Lien YouTube : http://youtu.be/watch?v=XVzmBUNUkpE

Nous sommes les autres est un drame réalisé par Jean-François Asselin (Plan B, Les Pêcheurs, Mémorable moi, François en série). Pour son premier long métrage, il propose une fable contemporaine, dans laquelle trois personnages se lancent à la découverte de qui ils sont vraiment, soit à travers le regard de l’autre, soit en décidant de s’en affranchir.

Situé essentiellement en milieu professionnel, le scénario de Jean-François Asselin et Jacques Drolet se démarque des tendances dramatiques actuelles du cinéma québécois en proposant un sujet plus collectif, plus social, tout en restant centré sur l’affect de ses personnages. Les auteurs abordent, entre autres, la notion de performance telle que perçue par autrui (collègue, famille) et qui peut être la cause de notre soif de plaire à tout prix. Cette volonté de ne pas décevoir, peut cependant aussi se traduire par la perte de confiance et le désir de s’émanciper de cette pression sociale. La structure chorale du film, permet d’illustrer ces différents cas de figure à travers les péripéties de trois personnages incarnant le besoin de vivre à travers l’autre, la nécessité de se prouver que l’on existe en prétendant être ce que l’on n’est pas et enfin, le désir d’assouvir en fin ce que l’on ressent au plus profond de nous.

Présenté en première au Festival Cinémania, Nous sommes les autres est à l’affiche au Québec le 10 novemre 2017.

Émile Proulx-Cloutier est Frédéric Venne dans le film "Nous sommes les autres" de Jean-François Asselin (Crédit photo Sébastien Raymond)

Émile Proulx-Cloutier est Frédéric Venne dans le film « Nous sommes les autres » de Jean-François Asselin (Crédit photo Sébastien Raymond)

Mot du réalisateur

Comme cinéaste, mon but premier est de troubler, déstabiliser, toucher le spectateur. J’essaie, humblement, d’écrire et de réaliser des films que j’aimerais voir moi-même, à travers des thématiques et des personnages qui me touchent. Ce que je recherche comme spectateur c’est d’abord d’être étonné, envoûté, transporté et bousculé loin des lieux communs. Et surtout être touché par la profondeur des personnages auxquels je peux m’identifier ou à travers lesquels je peux me questionner.

Afin de susciter cette curiosité, voir cet étonnement, j’aime faire évoluer mes personnages dans des univers décalés, parfois surréalistes, mais dont l’ancrage psychologique et les questionnements, eux, sont bien réels. Mettre en image ce qui devrait n’être que du ressort de l’allégorie afin de mieux faire ressortir nos conflits et nos états humains.

Nous sommes les autres, mon premier long métrage, s’inscrit dans ce désir de créer une oeuvre sensible, envoutante et troublante qui s’adresse autant à l’affect qu’à la raison. En abordant le regard des autres, le film invite le public à transposer le récit dans sa propre vérité et à se positionner. Comment se définit-on?

Existons-nous trop dans le regard des autres?

Extrait du dossier de presse

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives