Pinball Summer – Film de George Mihalka

Pinball Summer (L’arcade des cinglés) est une comédie angloquébécoise réalisée en 1979 par George Mihalka, immigré hongrois alors âgé de 26 ans, qui réalisait ici son premier long métrage.

http://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2009/01/pinball-summer_pickup-summer_USA.jpg

Lien YouTube : http://youtu.be/watch?v=PuiOjisq6mI

Pinball Summer (intitulé L’arcade des cinglés en version française) est une comédie angloquébécoise réalisée en 1979 par George Mihalka, immigré hongrois alors âgé de 26 ans, qui réalisait ici son premier long métrage. Outre cette comédie populaire, Mihalka est aussi à l’origine du drame d’horreur culte My Bloody Valentine (1981) et Scandale (1982), pamphlet traitant des mœurs polissonnes de politiciens québécois. La Florida (1993), Omertà saison 3 et Les Boys IV (2004) sont aussi à son actif.

Tournée sur la Rive-Sud, au Parc d’Oka et à La Ronde, cette comédie estivale dénudée au style d’une affligeante vulgarité, n’a eu aucun mal à devenir culte. Emblème d’une jeunesse insouciante et libre, d’une émancipation sociale qui se prolongeait encore, Pinball Summer a aujourd’hui comme principale vertu d’être le représentant décomplexé d’une époque et de ses comportements.

Pinball Summer : Avis de souscription paru dans la presse (juin 1979)

Pinball Summer : Avis de souscription paru dans la presse (juin 1979) – CLIQUER POUR AGRANDIR

Son caractère « exceptionnel » s’inscrit aussi dans un genre cinématographique – les comédies adolescentes – qu’il était l’un des premiers à explorer. Car, bien qu’assez proche de la gaudriole érotique conventionnelle (Les chiens chauds de Claude Fournier par exemple [1]), L’arcade des cinglés s’en éloigne en mettant en vedette des jeunes gens âgés pour la plupart dans la vingtaine, ce qui était encore inédit à la fin des années 70, et en recouvrant les fesses de ses actrices d’assez de tissu pour éviter l’interdiction aux moins de 18 ans. Le film représente donc l’une des premières tentatives du genre en Amérique du Nord et coïncide avec les débuts d’une vogue qui sera suivie de nombreux autres nanars semblables (dont Porky’s en 1982, le films québécois le plus célèbre au Canada anglais ou P.R.O.F.S. en 1985 en France) et qui continue encore.

Malgré un jeune public de plus en plus consommateur et avide d’histoires qui lui ressemblent, le film de Mihalka ne fut pas un gros succès commercial. Mais il est entré – par la grande porte – dans la voute des films incontournables d’une époque aujourd’hui oubliée.

À l’instar du film, la trame sonore – de Jay Boivin et Germain Gauthier, qui signera plus tard la musique de La guerre des tuques – est devenue culte. Le CD se retrouve d’ailleurs sur Spotify.

Aux USA, le film est intitulé Pick-up Summer.

[1] le hasard fait que le film de Fournier est sorti sur les écrans québécois le même jour que Pinball Summer.

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives