Un homme et son péché – Film de Paul Gury

Adapté de l’œuvre de Claude-Henri Grignon, Un homme et son péché fut un immense succès à sa sortie en 1949. Il fut suivi l’année suivante par Séraphin, un second volet également réalisé par Paul Gury et qui fut tout aussi populaire.

http://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2016/06/un-homme-et-son-peche_affiche.jpeg

-01-01

Image promotionnelle de Un homme et son péché (Paul Gury, 1949) : la maison d'Alexis - (Coll. Cinémathèque québécoise)

Un homme et son péché (Paul Gury, 1949) : la maison d’Alexis – (Coll. Cinémathèque québécoise)

Un homme et son péché est un drame de mœurs réalisé par Paul Gury en 1949 qui connut un immense succès en salles en 1949 et qui est devenu depuis l’un des classiques du cinéma québécois. Le film s’inspire du roman homonyme de Claude-Henri Grignon, l’une des œuvres littéraires les plus connues du Canada français, publiée en 1933 qui a remporté le Prix David. Avant ce film, le roman avait été adapté en feuilleton radiophonique diffusé quotidiennement par la société Radio-Canada.

L’intrigue tourne autour des personnages de Séraphin et de Donalda ainsi que de quelques habitants du village de Sainte-Adèle, dans les Laurentides. Le lendemain de sa sortie, le film est projeté dans cinq villes à travers le Québec. Trois semaines plus tard, il rapporte déjà 162 000 $ et continuera sa carrière pendant de nombreuses semaines, à Montréal et partout en région.

Un homme et son péché se méritera une Mention spéciale au premier Canadian Film Awards et se rendra même au Festival de Venise. En 2001, Séraphin un homme et son péché, nouvelle adaptation cinématographique réalisée par Charles Binamé, apportera au cinéma québécois l’un de ses plus grands succès publics avec plus de 1 300 000 entrées en salles.

Un homme et son péché (Paul Gury, 1949) : Donalda (Nicole Germain) et Séraphin (Hector Charland) - (Coll. Cinémathèque québécoise)

Un homme et son péché (Paul Gury, 1949) : Donalda (Nicole Germain) et Séraphin (Hector Charland) – (Coll. Cinémathèque québécoise)

Critiques d’époque

Tous ces artistes ont joué avec tact et simplicité. Leur jeu, plus que les péripéties d’un scénario parfois faible, a remué le public. Si le film UN HOMME ET SON PECHE pèche par certains travers de montage et de technique, il affirme hautement la présence remplie de promesses d’un cinéma canadien d’âme et de corps. L’avenir qui se construira sur un présent, rempli du talent de nos artistes, écrivains et metteurs en scène, ne peut que s’épanouir en une belle vérité artistique. (Solange Chaput-Rolland, Amérique française, 1948, Page 89)

« Un homme et son péché” se place incontestablement comme le meilleur film canadien réalisé à date. (Michel D’Arger, Notre Temps)

Image promotionnelle du film Un homme et son péché (Paul Gury, 1949) : Donalda (Nicole Germain) et Alexis (Guy Provost) - (Coll. Cinémathèque québécoise)

Un homme et son péché (Paul Gury, 1949) : Donalda (Nicole Germain) et Alexis (Guy Provost) – (Coll. Cinémathèque québécoise)

Paul Gury

De son vrai nom Louis-Marie (Loïc) Le Gouriadec, Paul Gury est né en Bretagne en 1888 et décédé en novembre 1974 à Montréal. Outre Un homme et son péché, Gury réalisera avec quasiment la même équipe une suite, aussi célèbre, Séraphin (1950). Entre les deux, il avait signé Le curé de village, adapté d’un populaire radioroman. En l’espace de quelques mois seulement, avec ses trois seules réalisations en carrière, Gury a réalisé trois des productions fondatrices de la cinématographie québécoise de fiction. Marié à Yvette Brind’Amour, qui tient un petit rôle dans le film, Paul Gury est aussi connu pour avoir participé à la création du Théâtre du Rideau Vert à Montréal.

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives