Kuessipan – Film de Myriam Verreault

Fruit de plusieurs années d’écriture et de production, Kuessipan propose une délicate histoire d’amitié fusionnelle, avec en toile de fond des thèmes universels, tels que liberté, identité culturelle et respect de l’autre.

https://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/Kuessipan_affiche.jpg

Lien YouTube : https://youtu.be/watch?v=-q5154vh5Ls

C’est en 2012 que Myriam Verreault a débuté le travail de recherche et de scénarisation de Kuessipan, son second long métrage de fiction. En compagnie de Naomi Fontaine, l’écrivaine du recueil de récits éponyme, la coréalisatrice d’À l’ouest de Pluton y a planché pendant 5 ans avant d’entamer les prises de vues, multipliant les voyages d’immersion dans la communauté innue de la Côte-Nord. Une région reculée que la cinéaste à choisi de mettre en valeur après avoir visité Uashat pour la première fois. « Je suis tombée en amour avec les gens et j’ai tout de suite compris qu’il fallait non seulement les montrer eux, mais surtout qu’ils prennent le haut du pavé. Je ne les avais jamais vus au cinéma ni à la télé. Ils étaient invisibles dans l’image qu’on se fait du Québécois. J’étais convaincue que d’autres pouvaient tomber en amour avec eux. Mais pour ce faire, il fallait tout faire là-bas. »

Naomi Fontaine, auteure et coscénariste, en est à ses débuts en cinéma. À travers les portraits de Mikuan et Shaniss, elle souhaitait « montrer la vie des Innus à travers le regard d’une fille, mais en même temps créer une histoire qui pouvait se passer ailleurs. Dire « voici une Innue », c’est différent de dire « voici tous les Innus », ce qui est impossible et pas forcément intéressant sur le plan dramatique. À partir d’impressions recueillies là-bas et des images fortes du livre, on a imaginé ces deux amies qui portent en elles deux forces qui s’opposent et se nourrissent: vouloir partir, vouloir rester. C’était déjà une transgression, car ces personnages ne sont pas dans le livre à proprement parler. Concrètement, plus le scénario avançait, plus on s’éloignait du livre, mais sans jamais en trahir l’esprit« .

Kuessipan, mot qui signifie « À toi », « À ton tour », se veut  « intriguant, punché, féminin, jeune, un brin romantique et rebelle » selon Myriam Verreault. Empreint de sensibilité, le film évite les clichés, sans toutefois masquer « une misère qui existe bel et bien, mais qui ne réduit pas non plus les personnages à de pauvres victimes du destin ou des méchants colonisateurs ».

Après sept années de travail, Kuessipan a finalement été présenté en première mondiale le 8 septembre 2019 au Toronto International Film Festival dans la section Discovery. Le film a remporté le Grand Prix compétition long métrage du Festival de cinéma de la ville de Québec (FCVQ) où il était projeté en première québécoise.

les citations ci-dessus sont extraites de communiqués et du dossier de presse du film

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives