Fenêtre, La – Film de Monique Champagne

Proche du cinéma d’expérimentation, La fenêtre de Monique Champagne illustre la tentative de réappropriation opérée par une femme recluse chez elle, à l’écart du monde.

http://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2009/01/fenetre_affiche.jpg

La fenêtre est un drame psychologique réalisé par Monique Champagne, connue pour avoir été scripte sur de plusieurs dizaines de longs métrages québécois et étrangers. En dehors du court métrage 20 décembre (1989), il s’agit de l’unique réalisation de celle qui fut également comédienne pour Claude Jutra (Kamouraska) ou Jean Pierre Lefebvre (Il ne faut pas mourir pour ça).

Image de la comédienne Anne Létourneau dans La fenêtre (Image tirée du film)

Anne Létourneau dans La fenêtre (Image tirée du film – Coll. ONF)

Le film relate la parenthèse dans le temps que se créé une femme, recluse dans son appartement. Faisant le point sur sa vie, elle essaye de mettre un terme à ses angoisses, tout en gardant contact avec le réel par le biais de cette grande fenêtre de laquelle elle observe le monde alentour.

On entre dans cette vaste pièce comme si on entrait dans l’âme du personnage – Monique Champagne

À noter que dans l’importante distribution, on retrouve Luc Picard et Normand d’Amour, entre autres, mais aussi Pierre-Luc Brillant, Francis Reddy ou Marc-André Grondin, des jeunes aux noms bien connus qui faisaient là leurs premiers pas au grand écran.

Ce drame intimiste dont il ne subsiste que peu de choses aujourd’hui ne fut pas reçu qu’avec des éloges par la critique, tant lors de sa projection en première lors du FFM ou lors de sa sortie en salles deux mois plus tard, n’attirant qu’à peine plus de 200 spectateurs dans l’une des deux salles rénovées du Nouvel Élysée de Montréal.

Réception critique

Une odyssée laborieuse dans le passé nébuleux et les pensées confuses de Virginie, une jeune femme à qui Anne Létourneau tente avec talent et courage de donner vie à l’écran, mais dont le spectateur se désintéresse néanmoins assez rapidement, faute de pouvoir capter le sens de ce premier long métrage de Monique Champagne, qui manque, non pas de jolies images, mais au départ, d’une structure solide. Ou alors, le fil conducteur m’a complètement échappé… (Huguette Roberge, La Presse, 29 août 1992, p. D26)

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives