Piège américain, Le – Film de Charles Binamé

Inspiré de l’histoire méconnue du mafioso québécois Lucien Rivard, Le piège américain est un drame policier ambitieux, signé par Charles Binamé. Souffrant d’un scénario trop complexe, le film fut un cuisant échec commercial, malgré tout le soin apporté à cette biographie d’envergure.

http://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2009/02/piege_americain_Charles_Biname.jpg

Lien YouTube : http://youtu.be/watch?v=dy6dMAva6AI

Inspiré de l’histoire méconnue du mafioso québécois Lucien Rivard, Le piège américain est un drame policier ambitieux, signé par Charles Binamé, réalisateur des célèbres Séraphin, un homme et son péché en 2001 et Maurice Richard en 2005. Le titre de la version anglaise du film est The American Trap

Figure iconique du crime organisé québécois des années 50 et 60, Lucien Rivard reste cependant largement méconnu de la population. Sa carrière au Québec et à l’international n’a jamais vraiment été portée au devant de la scène, laissant planer plusieurs incertitudes sur son implication réelle et sur l’envergure de ses méfaits. Lucien Rivard est mort paisiblement le 3 février 2002 à l’âge de 87 ans. Le livre Lucien Rivard – Le Caïd au coeur du scandale de Benoit Gignac retrace la vie de ce héros québécois.

Étant l’un des rares criminels canadiens-français pour ne pas dire le seul à avoir opéré à l’étranger, Lucien Rivard est naturellement devenu un personnage plus grand que nature. À l’instar de Marcel Talon (Le dernier tunnel) ou Monique Sparvieri (Monica la mitraille), autres figures de proue de notre petit monde du crime organisé, il était donc logique que sa vie soit transposé à l’écran. Le film, écrit et produit par Fabienne Larouche et Michel Trudeau, est la première production cinématographique de la compagnie Aetios productions, jusque là habituée aux téléséries populaires (Les Bougon, Virginie).

Image du comédien Rémy Girard dans Le Piège américain (Charles Binamé, 2008 - Image : Alliance Atlantis Vivafilm)

Rémy Girard dans Le Piège américain (Charles Binamé, 2008 – Image : Alliance Atlantis Vivafilm)

Mot des auteurs

Rivard, c’est le Canada francophone et prolétarien qui aspire à la richesse, à la liberté, à l’aventure. Rivard traverse le 20e siècle comme un héros et, de fait, il en était un. Le peuple aimait son style, doutait de sa culpabilité, s’amusait de ses apparitions publiques. Il s’agit pourtant bien d’un criminel, mais un criminel « comme on les aime », une sorte de Jesse James, de Dalton, de desperado.

Les aventures de Lucien Rivard ont inauguré l’entrée des Canadiens français dans l’histoire mondiale. Rivard fréquente des personnages qui deviendront mythiques, du Che à Castro, de Ruby à Lansky, de Mondolini à Robert Kennedy. Des personnages tragiques qui construiront le nouveau visage de l’Amérique et du monde. [1].

Image de la comédienne Janet Lane dans Le Piège américain (Charles Binamé, 2008 - Image : Alliance Atlantis Vivafilm)

Janet Lane dans Le Piège américain (Charles Binamé, 2008 – Image : Alliance Atlantis Vivafilm)

Réception critique

Démoli par une bonne partie de la critique en raison d’un scénario complexe aux ramifications difficilement compréhensibles, le film ne sut trouver son public et fut un flop mémorable au box office. Visiblement, le portrait un tantinet hermétique a rebuté. Les critiques très négatives de Martin Bilodeau dans Le Devoir et de Claude Deschènes à la télé de Radio-Canada avaient d’ailleurs été vertement contestées par les auteurs du film, s’estimant lésés, voire calomniés.

Référence : [1]: présentation du film par Fabienne Larouche et Michel Trudeau - extrait du dossier de presse

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives