Scratch – Film de Sébastien Godron

Premier long métrage de fiction de Sébastien Godron, Scratch est un drame musical qui relate les défis de la jeunesse des quartiers défavorisés de Montréal.

Lien YouTube : http://youtu.be/watch?v=fHW_bVGy1Iw

Premier long métrage de fiction de Sébastien Godron, Scratch est un drame musical qui relate les défis de la jeunesse des quartiers défavorisés tels que Montréal-Nord, Côte-des-Neiges ou encore la Petite-Bourgogne. Un thème que Godron avait déjà exploré dans son documentaire District 67, primé au festival Vues d’Afrique en 2001.

Le film suit les traces d’autres œuvres récentes qui campaient leur scénario dans les communautés haïtiennes de Montréal, telles que Sortie 67 de Jephté Bastien ou plus récemment Noir (NWA) d’Yves Christian Fournier. Toutefois, Scratch se rapproche plus de l’esprit de Ma vie réelle, documentaire de Magnus Isacsson sorti en 2013, en mettant en avant le besoin vital d’exprimer leur désir de liberté par la musique et de mettre en mots leur révolte face à une société qui n’a pas vraiment réussi à les comprendre. Souvent associé à cet univers, le hip hop est décrit ici comme un moyen naturel de se dépasser et d’atteindre une célébrité toute relative. Mais cette compétition contre soi-même et contre les autres peut parfois engendrer des conséquences dramatiques.

Le film est dédié à la mémoire de l’artiste et comédien Lovhard Dorvilier, alias Le Voyou, décédé le 26 octobre 2014 à l’âge de 37 ans alors que le tournage du film touchait à sa fin. Dorvillier était aussi dans la distribution des films Sortie 67 et Noir (NWA).

Peu connu après une minime carrière en salle à Montréal, Scratch a obtenu une belle reconnaissance en récoltant 3 nominations aux Jutra 2016 pour Meilleure actrice de soutien (Schelby Jean-Baptiste), Meilleur montage (Hubert Hayaud) et Meilleure musique originale (Jenny Salgado, Luc St-Pierre, André Courcy). Ce premier film réussi a été présenté dans plusieurs festivals, dont le San Diego Black Film Festival ainsi qu’au 24e Pan African Film Festival de Los Angeles.

Un couple se regarde dans les yeux - Image du film Scratch de Sébastien Godron - © Bernard Fougères

Image du film Scratch de Sébastien Godron – © Bernard Fougères

Notes du réalisateur

Avec Scratch, j’ai voulu raconter une réalité qui est souvent méconnue et ignorée: les défis de la jeunesse des quartiers défavorisés tels que Montréal-Nord, Côte-des-Neiges ou encore la Petite-Bourgogne. Bien sûr, à travers les médias, il arrive de temps à autre que des nouvelles de ces quartiers nous parviennent et nous éclairent sur quelques faits divers, mais ces nouvelles sont oubliées aussi vite qu’elles sont apparues. Et c’est tout de même plus rare qu’on nous parle des drames humains qui se trouvent derrière ces faits divers. C’est ce que j’ai voulu faire avec ce film. Ne pas s’arrêter au procès du jeune Villanueva, mais essayer de comprendre pourquoi ce type d’évènement a pu se produire.

Je ne prétends pas avoir les réponses ou solutions à ces problèmes sociaux. Dans ce film, je m’intéresse au parcours de Leslie, un personnage emblématique de ces quartiers autour duquel gravitent d’autres jeunes sans ressources, qui tentent de faire leur place dans le monde. Pour moi, cette jeunesse baigne dans une urbanité évidente et constante, une urbanité qui ne laisse plus beaucoup de place aux rêves, aux exutoires. En fait, cette urbanité est tellement présente, lancinante que j’ai souvent l’impression qu’elle devient comme la bande sonore de leurs vies, une rythmique lourde et sourde. Et ça, pour moi, ce n’est pas sans rappeler le rap. Scratch est donc un drame musical, et chanté. J’espère aussi qu’en plaçant le rap au centre du drame, on verra qu’il est d’abord porteur de messages, crus certes, mais d’urgence. Qu’il est temps d’écouter ces messages, car ils sont directement liés à une réalité sociale.

Et puis, sur une note plus personnelle, pouvoir faire un film sur le hip-hop, pour l’irréductible fan que je suis, est un véritable cadeau.

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives