Entrées en salle des films québécois de 2019

Tableau des entrées en salle des longs métrages de fiction québécois distribués commercialement entre le 1er janvier et le 31 décembre 2019.

Louis-José Houde et Antoine Bertrand dans Menteur d'Émile Gaudreault (Antoine Bertrand met la main sur la bouche de Louis-José Houde)
Louis-José Houde et Antoine Bertrand dans Menteur d’Émile Gaudreault

En tête depuis l’été, Menteur d’Émile Gaudreault remporte haut la main le classement 2019 des entrées en salle avec 600 000 spectateurs, ce qui le place sur un pied d’égalité avec les Bon cop bad cop 2 et De père en flic 2, sortis en 2017. Il pleuvait des oiseaux est bon second; suivi de Merci pour tout, deuxième film réalisé par Louise Archambault cette année. Sauf erreur, deux films du même cinéaste dans le top 3 c’est une première dans l’histoire du cinéma québécois. Le top 5 est complété par La femme de mon frère de Monia Chokri et Antigone de Sophie Deraspe, la performance la plus inattendue de l’année. Au total, six films de femmes se classent dans le top 10, dans lequel on retrouve aussi les deux Xavier Dolan. Enfin, soulignons que les trois premières places représentent à elles seules 70% des 1 389 000 entrées enregistrées par les fictions québécoises de 2019.

Entrées en salle des films de fiction québécois de 2019

Mise à jour: 29 février 2020 (prochaine mise à jour: juin 2020)

Rang Titre Entrées Nb séances Moyenne
1 Menteur 603 989 17 940 33,7
2 Il pleuvait des oiseaux 215 600 7 598 28,4
3 Merci pour tout 143 479 6 707 21,4
4 La femme de mon frère 76 684 3 334 23,0
5 Antigone 48 586 2 421 20,1
6 Matthias et Maxime 47 312 3 484 13,6
7 Jeune Juliette 32 222 2 671 12,1
8 Jouliks 23 421 1 836 12,8
9 The Death & Life of John F. Donovan 22 096 1 774 12,5
10 The Hummingbird Project 22 040 1 859 11,9
11 Les fleurs oubliées 18 198 1 279 14,2
12 Kuessipan 18 134 1 017 17,8
13 Avant qu’on explose 17 688 2 234 7,9
14 Les barbares de La Malbaie 12 197 1 476 8,3
15 Fabuleuses 11 864 1 669 7,1
16 Mon ami Walid 11 498 350 32,9
17 Une colonie 8 801 621 14,2
18 Vivre à 100 milles à l’heure 8 578 1 060 8,1
19 Genèse 6 298 424 14,9
20 Dérive 5 639 646 8,7
21 Répertoire des villes disparues 4 079 440 9,3
22 Une manière de vivre 4 012 265 15,1
23 Impetus 3 650 211 17,3
24 La grande noirceur 3 487 252 13,8
25 Nous sommes Gold 3 217 197 16,3
26 Apapacho, une caresse pour l’âme 2 867 312 9,2
27 Mad Dog Labine 2 810 151 18,6
28 The Twentieth Century 1 807 58 31,2
29 Réservoir 1 582 82 19,3
30 Les routes en février 1 418 41 34,6
31 Cash Nexus 1 217 120 10,1
32 Ville Neuve 1 189 81 14,7
33 Malek 1 125 102 11,0
34 Les sept dernières paroles 680 52 13,1
35 Cuba Merci Gracias 634 104 6,1
36 Le coupable 560 96 5,8
37 La rivière sans repos 188 17 11,1

Résultat inconnu pour Everything Outside, La version nouvelle et Wilcox.

Avertissement: Les résultats ci-dessus sont partiels et sont décalés de plusieurs semaines par rapport aux recettes en dollars fournies par les médias. Il est donc assez hasardeux de mettre les deux valeurs en parallèle tant que les films n’ont pas terminé leur exploitation.

Référence : Copyright Gouvernement du Québec, Institut de la statistique du Québec, Observatoire de la culture et des communications, 2019 - Reproduction interdite sans autorisation

Contenus similaires

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives